Pourquoi s’éloigner des personnes financièrement toxiques ?

Pourquoi s’éloigner des personnes financièrement toxiques ?

On peut lâcher la grappe à ceux qui veulent gagner de l’argent ? 

Quand les néo-spirituels s’en mêlent, ça a tendance à m’agacer mais je travaille sur ce point.

Je me permets ce « billet » car le mois de novembre est consacré au Feng Shui de l’argent.
Le thème étant parfois sujet à débats et jugements plus ou moins houleux, je préfère commencer ce parcours sur l’abondance avec des bases claires.
N’y voyez aucune réticence à la spiritualité, essayant moi-même de m’alléger pour m’élever (côté kilos c’est pas gagné).
Cet article s’adresse à une catégorie de personnes spirituelles que j’invite ici à accepter l’autre tel qu’il est.


On y va : 
L’argent ne fait pas le bonheur c’est une évidence, mais il facilite et je dirais même qu’il embellit tout de même le quotidien.

Puisque ma tentative d’élévation spirituelle m’invite à ne pas juger (on peut y mettre du Toltèque derrière si ça nous fait plaisir), je ne jugerai pas ceux qui culpabilisent les pros qui gagnent ou tentent de gagner de l’argent.  

Je me contenterai donc de partager mon expérience avec l’argent et d’inviter les Néo-Spirituels à arrêter de faire la morale aux personnes qui veulent vivre plus confortablement…grâce à l’argent. Aïe.

Avant de commencer je te raconte une anecdote : lorsque j’ai appris que Rogozarski signifiait « Enfant des roseaux », j’ai secrètement pesté contre mon père, lui reprochant ce nom à la con, potentiellement responsable de cet argent que je gagnais toujours aussi difficilement.

J’avoue que j’ai eu la chance de ne jamais avoir connu de dettes, d’interdits bancaires ou de vivre à crédit.
Je me suis toujours contentée de ce que j’avais et il a toujours été hors de question de devenir esclave de l’argent pour consommer au-dessus de mes capacités financières.
Donc je ne me suis jamais sentie esclave de l’argent.
Mais j’avoue aussi que les compromis m’agaçaient.
Certes je ne manquais de rien, mais par contre j’avais plein d’envies que je ne pouvais assouvir.

Et si on me dit que les bons moments ne s’achètent pas et que le bonheur est en soi, Ok, mais quelque chose de très fort me pousse à aller au Panama, c’est un truc très fort qui ne s’explique pas et à la nage c’est compliqué.
Dans un autre registre j’adore rouler sur de longues distances et même si j’avais une roulotte pour découvrir le monde, j’ai un fils qui a encore un peu besoin de ma présence et faire 2000km en roulotte c’est un peu long.

Bref, j’avais un petit problème de loyauté et de culpabilité qui m’interdisait inconsciemment de gagner la somme d’argent à la hauteur de mon travail et passer à côté de mes envies me gavait.

D’ailleurs quand j’ai débuté en Feng Shui, inutile de te dire que je travaillais gratuitement. Merci le syndrome de l’imposteur.
Rajoute à cela la honte de faire payer des femmes qui ont un problème à résoudre et tu as le parfait archétype de la pro du bien-être qui galère.
C’est drôle car en parlant de Feng Shui, je me suis rendue compte que dans mes 3 habitats précédents, la zone des finances a toujours été pourrie soit par une SDB ou une mauvaise  énergie.

Ma libération financière :

J’ai fait du chemin depuis, mais ce chemin je l’ai fait à presque 40 ans.
A 51 ans aujourd’hui, je peux dire que j’ai 10 ans d’expérience agréable avec l’argent, autant dire pas grand chose mais j’ai rattrapé mon retard. 

Je ne m’attarderai pas sur mon parcours concernant l’argent.
J’en parle en détail et je développe ce qui m’a longtemps bloquée dans le Love Feng Shui – Abondance.

Aujourd’hui, mes tarifs de « pro du bien-être » dérangent parfois.

J’entends et je comprends mais je me sens totalement étrangère de ce qui dérange, de ce que ma manière de travailler éveille chez ces personnes.
J’ai fait mon chemin pour me libérer de ma relation toxique à l’argent alors libre à elles de faire la même chose.

Les néo-spirituels donneurs de leçons :

Julia Rogozarski - Feng Shui Perpignan. L'abondance financière

Ce qui me gêne par contre c’est le comportement de certaines personnes que je qualifie de « néo-spirituelles ».
Sous couvert d’un truc qu’elles auraient compris, truc accessible uniquement aux élus bien-entendu, certaines se régalent à casser oreilles ce ceux qui essaient de lancer une activité ou de la booster pour en vivre confortablement.

Par conséquent, beaucoup trop de pros qui se bougent les fesses pour s’en sortir ne s’octroient pas le droit de vivre de leur activité.
Ils aimeraient bien, mais comment vivre avec des séances facturées 20€ pour rester alignés sur cette valeur du don de soi ? Waouh quel héroïsme !
Il galèrent et du coup montrent à leurs enfants que la vie d’indépendant c’est une vie de sacrifices et de stress.
Mais c’est spirituel !
Je parle de ceux que je côtoie personnellement et souhaitent décoller MAIS sans faire trop de vagues car ils ont peur du jugement : c’est parfois mal vu d’avoir un carnet de RDV plein et de facturer une séance à 50€.

Parce que le néo-spirituel calcule très vite ! 50€ X 6h X 5 jours. Po po poooo ! 

Mais j’ai envie de dire « Si t’es si spirituel, fous la paix aux autres et laisse-les cheminer, sauf s’ils t’ont demandé d’être leur guide ».
C’est fou cette volonté de guider alors qu’on n’a rien demandé !

Julia Rogozarski - Feng Shui Perpignan. Etoiles Volantes 2023

Et je me permets une précision Feng Shui :
Cet art de l’aménagement date de 2000 ans et était pratiqué par des grands sages Taoïstes.

Or, il s’avère que le Feng Shui prévoit une zone de l’abondance et que les-dits grands sages Taoïstes travaillaient cette zone énergétique car elle fait partie de l’équilibre d’un être.
Alors si Pépé Taoïste était OK avec les revenus, tu comprends bien que l’avis de spirituels contemporains qui sont sur le chemin de la sagesse est à considérer avec modération.
En Feng Shui, la zone de l’argent existe et on régale avec.

Sinon, quelle alternative à l’argent ?


D’accord, à l’époque de Pépé Taoïste l’abondance était sous forme de récoltes.
Mais aujourd’hui, comment se libérer de l’argent et vivre de nos récoltes, avec des panneaux solaires et un puits, soutenus par notre spiritualité c’est bien beau mais comment fait-on 

  • Quand on n’a pas de jardin ?
  • Quand on n’est pas arrivés au détachement de Bouddha ?
  • Quand on a juste envie de se faire plaisir avec des trucs payants ?

Moi je veux bien essayer de troquer les 3 tomates de mon jardin mais amindonné (petit clin d’oeil à Marseille) je vais me sentir limitée.

Et franchement, je ne suis pas prête à épouser Charles Ingalls. 

Quand aux échanges et à la monnaie hors du circuit bancaire, nous sommes loin d’un fonctionnement optimal qui permettrait à chacun de vivre sans argent.

Je conçois que l’on puisse vivre avec un minimum de revenus lorsque l’on possède un jardin et une éolienne faite-maison mais à part ça, c’est compliqué.
Mon mari équipe les habitats pour les rendre énergiquement autonomes mais tout matériel demande de l’argent.
Et même l’huile pour la lampe à pétrole se paye. 

Donc je veux bien le « No money » mais comment font les spirituels donneurs de leçons pour y arriver ? 

De quoi vivent ceux qui n’aiment pas l’argent ?

Julia Rogozarski - Feng Shui Perpignan. Succès professionnel et réussite entreprise

De quelle source arrivent leurs revenus financiers ? 
Comment paient-ils leur loyer ?

J’en connais quelques uns :

  • L’un possède 2 appartements : il vit dans un et loue l’autre en Airbnb.
  • L’une compte sur son mari pendant qu’elle donne des leçons sur l’aliénation de l’argent,
  • Un autre vit dans la maison que papa et maman lui ont laissée, 
  • Et plein d’autres « bénéficient » du chômage ou du RSA. Si ça, ce n’est pas de la dépendance financière…

Par contre certains ont vraiment franchi le pas, vivent retirés et libérés de toute relation à l’argent car ils ont réussi à créer la vie qui le leur permet.
Je suis vraiment admirative.

Mais bizarrement, eux ne viennent pas pourrir l’emploi du temps et l’énergie de ceux qui veulent gagner de l’argent.
Ils s’en foutent royalement car ils savent que nous n’en sommes pas au même stade sur le chemin de la libération par la spiritualité.

Ils respectent ! 

Faisons ce qui nous semble juste :

Julia Rogozarski - Feng shui et home coaching Perpignan

En conclusion, j’ai envie de dire que nous, qui aimons nous offrir des trucs grâce à l’argent, sommes une aubaine pour les spirituels que nous agaçons.
En effet, grâce à nous ils peuvent travailler sur leur colère et leur besoin de juger et s’alléger de tous les métaux qui leur pèsent mentalement et les empêchent de s’élever.

A eux de s’interroger : 

« Pourquoi je me sens si agacé par cette personne qui fait de la pub pour avoir plus de clients et plus d’argent ? »

C’est vrai après tout, en quoi sommes-nous responsables du dégout que nous leur offrons sur un plateau d’argent ? (« Un plateau d’argent », franchement, elle est bonne  !)

Alors continuons à faire ce qui nous semble juste aujourd’hui, sans nous rendre esclave de l’argent bien-sûr.

Notre vie est un chemin et si un jour on n’a plus besoin d’argent, on est assez grands pour s’en rendre compte tout seuls, sans déconner.

Merci pour votre attention sur cette introduction décalée au Feng Shui de l’argent.
La prochaine fois on ira dans la technique avec la zone Feng Shui qui nourrit cette énergie.

En attendant, je vais me renseigner pour la Panamera blanche que j’ai envie de louer pour passer le week-end en Espagne.

Oh ça va !!!!!! 
Ciao ciao !

Tu veux écouter l’article ?
Clique sur l’image et je te raconte ça de vive voix.

Cet article a 8 commentaires

  1. J’adore !! C’est si vrai… Ça fait du bien de le lire… Ca me conforte encore plus, et aujourd’hui c’est un vrai clin d’oeil pour moi 😉

  2. Alors fonce et brille Delphine !

  3. Bravo pour cet article Julia ! et tellement vrai !

  4. Julia, tes articles sont toujours intéressants, judicieux, toniques et imagés.
    et je ne prends pas assez souvent le temps de te le dire.
    Mais alors celui là est particulièrement TOPISSIME
    Merci Merci!
    et avec ton autorisation, je le partagerai volontiers avec un lien vers ton N° spécial abondance?
    Bien amicalement
    Brigitte

  5. Merci pour ton retour Brigitte.
    Voici le lien du magazine : Love Feng Shui – Abondance
    Je te souhaite une très belle journée.
    Ciao ciao !

  6. Merci Laurence.
    Pour avoir accompagné tellement d’entrepreneurs et de porteurs de projets, tu as dû voir cette situation maintes et maintes fois !
    Belle journée !

  7. j’adore ! c’est agréable de lire quelqu’un qui pense pareil que soi et le dit 🙂

  8. Oh ! Cela sent le vécu So. N’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu