Organisation de la maison : j’ai été critiquée et moquée pour l’état de ma maison. C’est ce qui fait ma force aujourd’hui.

Allez c’est parti je lance une petite bombe. Bombe d’amour pour les Ladies concernées que j’admire tant pour leur courage. Oui oui, leur courage.


Si tu as lu quelques uns de mes articles tu sais que j’ai commencé à m’intéresser au Feng shui à un moment où je cherchais une solution pour en venir à bout de l’état de déprime et de stress que je vivais dans ma maison.
Une maison où les invités se sentaient super bien « Waouh Julia, on se sent super bien chez toi ».
Ah ouais ? Bah pas moi.
Mais comment montrer la face triste et déprimée de Julia ?
Comment dire « Bah non moi je ne me sens pas bien dans ma maison, ni dans mon corps, ni dans ma coupe de cheveux, ni dans ma vie.
Je me sens mal dans ma vie de maman en congé parental.
Je me sens mal dans ma maison où tout le monde se sent bien.

Je me sens mal de me sentir mal, car je n’ai aucune
raison valable pour ça

Je suis sensée entretenir la maison en présence de Sacha.
Je suis sensée pouvoir lire, m’occuper de moi…avec Sacha.
Mais merde à la fin, je n’arrive même pas à aller aux toilettes sans Sacha !
Certaines se régalent mais pas moi.
J’ai de plus en plus de mal à entretenir la maison, à m’occuper du courrier, à étendre le linge avant qu’il ne commence à puer dans le lave-linge.
Mais je suis en congé parental alors je baisse la tête et je fais comme si tout allait bien.

Des zones contaminées chez moi :

Il s’agit d’endroits interdits au public, ces mêmes zones qui me donnent envie de pleurer, qui font que je me dégoûte, que je perds confiance, que je me sens nulle.

Incroyable l’impact d’un tiroir sur le moral !
Mon tiroir lui, m’a vue m’accroupir, baisser la tête et lâcher des larmes.
Mon tiroir avait ce pouvoir.
Ce tiroir montrait à la fois que j’étais une femme d’intérieur nulle et en même temps très moche.

Il était plein de maquillage…je choisis toujours des fonds de teint et des rouges à lèvres qui ne me vont pas. Avec mes petit cils le mascara ne sert à rien.
Mais j’achète, j’achète en espérant toujours que CE rouge à lèvre m’aidera à apprécier l’image que j’ai dans le miroir.
J’achète encore un fond de teint parce que c’est le bon. Et bien non, ce n’est pas le bon.
J’ai appris plus tard qu’on ne teste pas un fond de teint sur la partie intérieure du poignet.
Mais il y en avait pour une petite fortune car pour élever mon auto estime, j’achetais du Dior, Chanel, Guerlain…mais même ça ne m’aidait pas à être jolie.

La cuisine :
Oh mon Dieu non, ne cherche pas de saladier derrière…l’arrière est plein de poussière, de saleté.
Je le nettoierai demain. Oh cela fait bien 3 mois que je le dis. Mais je suis incapable de passer à l’action.

Chaque geste me demande un effort insurmontable.

Et j’entends ensuite les critiques concernant ma maison. Ah oui, j’ai oublié de te dire que j’ai laissé ma maison à la « famille », sachant que j’habite dans le sud, et que tu vas à la plage en vélo. En effet ça peut aider d’avoir de la famille dans le sud.
Mais je l’ai laissée dans cet état…
Pourquoi ai-je proposé ma maison ? Pourquoi ????

Quelques mois après j’ai droit au retour son. Affligeant.

J’ai honte. Mais je me sens bloquée.

Je te passe les détails.
Je me mets au feng shui, que j’avais découvert 2 ans plus tôt quand j’étais négo dans l’immobilier.
Et je feng shuise. Je feng shuise comme une acharnée. Et punaise que ça fait du bien.
Je respire, je vole, je plane…je rigole, je prends plaisir à préparer des plats. On fait même des travaux et là je m’approprie enfin ma maison.

Mais le Feng shui  ne suffit pas pour changer ma vie complètement.

Il ya comme un truc qui cloche. C’est bien, super bien mais…je ne sais pas, quelque chose coince.

Rima Nouri

Et je rencontre « par hasard » Rima Nouri, ancienne consultante Feng shui qui est devenu Home Coach.
Elle me montre ma maison sous un autre angle : oublie la boussole et les secteurs feng shui.
« Le problème de fonds n’est pas là Julia. On va travailler sur la relation énergétique que tu as avec le monde des objets qui t’entourent et on va organiser tout ça ».
J’aime pô le mot Organisation, vraiment pas. Mais je me laisse faire. Rima m’accompagne dans ce travail de fonds et…je revis.

Je vole encore plus haut. Je plane encore plus haut. Mais maison me donne de l’énergie, elle m’inspire, elle me permet de me ressourcer, de partager des moments en familles géniaux.

Cette période difficile est devenue ma plus grande force.

En effet, avec cet accompagnement j’ai compris pourquoi je gardais les choses et surtout comment changer de fonctionnement, changer mon regard sur la vie.
J’ai aussi appris à organiser ma maison pour qu’elle soit le plus pratique possible.
J’ai bien d’autres choses à faire dans ma vie que passer mon samedi à faire le ménage et les courses ! Très peu pour moi ce truc.
Depuis j’ai déménagé 3 fois et à chaque fois c’est un nouveau kiffe. Je regarde, j’envisage, je crée des espaces bien distincts, même dans une seule pièce, j’organise…ET ON VIT !

J’ai compris que le problème n’était pas la maison mais ma façon d’utiliser ma maison.
Et ça, je le transmets.
Après m’être libérée de ces poids (dus à l’enfance…) j’ai automatiquement décelé des signes de mal-être cachés chez d’autres femmes.
Alors j’ai décidé d’en faire mon métier.

Mon métier n’est pas de vider, organiser et harmoniser les maisons avec le Home coaching et le Feng shui.
Mon métier c’est oxygéner la vie et le quotidien afin d’avoir assez de souffle, et un souffle plus pur à injecter dans notre vraie vie, celle qui nous fait être heureuses et sourire.

Si toi aussi tu traverses une période compliquée j’espère que mon témoignage te montrera que tu peux tout changer juste en libérant et simplifiant ta maison.

De toute façon, je consacre tout le mois de mars à ce sujet (c’est un de ceux que je préfère)

L’art de libérer ta maison du trop plein et du manque d’organisation, dans la collection
Pure et Essentiel.

Ce contenu a été publié dans Feng shui, Home coaching. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Organisation de la maison : j’ai été critiquée et moquée pour l’état de ma maison. C’est ce qui fait ma force aujourd’hui.

  1. Marine dit :

    Waouh! Ca fait du bien de te lire. Ca fait du bien de savoir que d’autres ressentent ça aussi. Je suis très curieuse de « On va travailler sur la relation énergétique que tu as avec le monde des objets qui t’entourent et on va organiser tout ça ». Où est-ce qu’on peut en savoir plus là-dessus stp ? J’ai l’intention de lire prochainement « l’inconscient de la maison » d’Alberto Eiguer, si mon nouvel emploi du temps est d’accord avec ça 🙂
    Mais je réalise aussi que dès fois, je me concentre un peu trop sur ma maison et pas assez sur la vie extérieure. Mais ça, c’est un autre sujet.
    Merci pour ton article Julia.

  2. Marine dit :

    Je réalise que ce sujet m’amène à partager que j’ai ressenti moi aussi de la honte chaque fois qu’il y avait un invité qui venait (quand j’étais jeune, que je vivais avec ma mère). Je ressentais de la honte car il fallait toujours ranger, passer un coup de balai ou autre avant que quelqu’un arrive, car elle avait honte que les gens viennent et vois l’état de la maison, qui pour moi était très bien. Et aujourd’hui, quand quelqu’un vient, j’ai tendance à ranger, voire planquer pour accueillir la personne dans un endroit agréable mais je me demande s’il n’y a pas quelque part cette pointe de honte. C’est chouette d’avoir pu mettre le doigt dessus. Merci Julia.

  3. Reiyel dit :

    Merci Julia pour ton témoignage.
    Il y a des périodes ou c’est ma maison qui me demande de faire le tri, de ranger, déplacer….Un appel au secours !!! et je me sens nettement mieux après !!!
    Il est vrai que le fouillis et l’accumulation d’objets n’aident pas à rester Zen !
    A bientôt et bonne journée à toi.

  4. Julia Rogozarski dit :

    Bonjour Marine,
    J’approuve évidemment ton choix de lecture « L’inconscient de la maison ».
    Pour ce qui est de l’emploi du temps…je suis tellement inspirée par mes lectures que je lis la nuit. Et chaque matin je me lève à 5h45.
    Mais tout dépend de la vie qui nous attend, elle nous motive à nous lever ou pas.
    Concernant la relation énergétique que nous allons traiter, elle sera traitée ici, sous forme d’article.
    Tu n’as donc rien à faire Marine, juste à surveiller ta boîte mail.
    Je te souhaite une belle jounée.
    Julia.

  5. Julia Rogozarski dit :

    Marine, si tu savais le nombre de femmes qui réagissent face à une visite !
    Je parle bien de « REACTION », qui consiste agir selon un stimuli, ici la visite.
    Depuis mon nouveau fonctionnement, je ne réagis plus, je me contente d’agir selon MOUA.
    Et ça fait du bien…ma maison me permet de vivre en paix, d’avoir plus de temps et de l’énergie.
    Tu vas y arriver aussi Marine.

  6. Julia Rogozarski dit :

    Merci pour ton retour Reiyel.
    Il y a une explication simple au fait que l’on se sente mieux après un tri.
    Mais il est trop tôt pour en parler.
    Je te souhaite une belle journée.
    Julia.

  7. Marine dit :

    Merci pour ton retour ! C’est ultra inspirant de savoir que tu te lèves à 5h45 parce que ta vie tu la kiffes !!! MEEERCI !!!!

  8. Julia Rogozarski dit :

    Bonjour Marine,
    Oui, chaque matin 5h45.
    Pas du tout parce que j’ai trop de choses à faire mais surtout parce que dans ma journée j’ai BEAUCOUP DE CHOSES QUE J’AIME FAIRE ET JE TIENS À ME REMPLIR DU BONHEUR DE LES VIVRE.
    Aussi simple que ça !
    Bonne journée Marine….demain tu m’accompagne à 5h45 ?

  9. Marine dit :

    Ca c’est une belle phrase à se répéter tous les jours ! Quelle joie de vivre ! Ca me fait du bien, vraiment ! Alors demain 5h45, quand même pas. Mais depuis que tu m’as dit ça, j’ai envie de gagner du temps pour faire ce que j’aime moi aussi. Ma nouvelle et heureuse habitude que je me crée en ce moment c’est eau citronnée-session hatha yoga au lever. Une bonne raison de me lever plus tôt. Je vais tenter le 7h30 maintenant (1 heure en moins) 😀
    Bonnneu journée Julia !
    Vivement le prochain article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *