Ce que j’ai appris sur moi en 2023 (C’est pas joli-joli)
Julia Rogozarski - Feng Shui.

Ce que j’ai appris sur moi en 2023 (C’est pas joli-joli)

Les 9 choses que j’ai apprises sur moi en 2023 :

Pourquoi 9 ? Car 9 zones de ma maison influencent ma vie dans sa globalité.
Ces 9 zones sont les 9 secteurs Feng Shui. 8+1 exactement.
Je me suis appuyée sur eux pour faire mon bilan.

Pourquoi faire le bilan de ce que j’ai appris ?

Julia Rogozarski - Feng Shui Perpignan. L'abondance financière

Parce qu’ayant souvent la tête dans le guidon, j’ai tendance à voir ce que je n’ai « pas encore fait », ce sur quoi je suis en retard, les conséquences inconfortables des décisions que j’ai prises, les déceptions diverses….
Et pourtant j’ai l’impression de tout donner.
Pour être honnête, mon esprit et mon corps sont à la disposition de ce que je leur ordonne de faire.
C’est à eux que je dois tout.

Tout ? C’est quoi exactement « Tout » ?
C’est tout le reste : ce que j’ai dépassé, ce qui m’a permis de grandir, ce que j’ai appris.

A 52 ans on grandit encore ?
On grandit, on s’épanouit, on s’affranchit, on se libère et on s’élève tout au long de notre vie.
Bien-sûr c’est tout sauf une vérité ; Il s’agit juste de ma manière de concevoir le fait de grandir et de vivre.

C’est donc à mon être dans sa globalité que je m’adresse en prenant le temps de faire le bilan de ce que j’ai appris sur moi en 2023.

Pour rester centrée et ne pas trop m’éparpiller (j’avoue être experte en la matière), je vais identifier ce que j’ai appris en 2023 avec les secteurs Feng Shui.

Au travail :

Les trucs bof-bof (après il y a du positif, promis) :

  • J’en ai marre d’entendre parler du business spirituel, de l’alignement professionnel.
  • J’en ai marre de ces thérapeutes et pros du bien-être qui ont échoué de leur domaine mais se permettent d’apprendre aux autres comment faire pour prospérer et tout déchirer.
    Je suis en train de faire le tri dans mes contacts professionnels.
  • Je suis aussi démotivée à l’idée de créer de nouveaux ateliers en ligne.
    Pourtant on m’en demande. Mais je vais attendre de retrouver un sens à cette action avant de l’entamer.

Les trucs géniaux :

  • J’ai très envie de quelque chose qu’il est encore prématuré de dévoiler.
  • J’ai aussi envie de renouer avec les gens : j’ai donc décidé de proposer des journées Feng Shui à thème.
  • Et mon magazine Love Feng Shui évolue en 2024 (surprise !)

J’ai appris qu’il était temps pour moi de quitter les écrans et de revenir sur la scène du direct.

Ma confiance en moi, l’image que j’ai de moi et que je donne :

Julia-Rogozarski-Feng-Shui et Home coaching Perpignan.

L’image :
Maintenant c’est une évidence : mon côté « cool » a tendance à porter préjudice à ma carrière.

En effet, les avis émis sur mes prestations sont majoritairement axés sur ma sympathie, mon enthousiasme et sur la passion de mon métier que je transmets apparemment avec brio.

Par contre, c’est par mails que je reçois les résultats, les transformations de mes clientes.

Par conséquent, lorsque de nouvelles personnes consultent mon site et les avis, je pense être bien plus perçue comme une « nana cool » que comme une consultante Feng Shui expérimentée.

OK, à travailler.

La confiance en moi :

J’ai un instinct aiguisé, maintenant c’est clair.

Il m’est souvent arrivé de ressentir quelque chose d’étrange, que je n’oserai qualifier de négatif concernant des personnes et des situations.

Mais je me refusais d’y prêter attention par peur d’être piégée par mes croyances ou mon mental. L’interdiction de « juger l’autre » de manière subjective.

2023 m’a appris que je pouvais me fier à mon ressenti.

C’est encore dur à accepter car les personnes concernées ont toujours l’air très sympas et cela me peine de me dire « Hop hop hop, fais gaffe ! Gentil n’a qu’un œil ».

(Le secteur de la confiance étant aussi celui de la vue, je suis ravie d’avoir pu placer ce dicton !)
Mais force est de constater que la sympathie de l’autre peut me nuire.

Ici il s’agit de pertes financières avec des prestataires qui ne sont pas allés au bout de leur travail.

J’ai appris à ne plus faire confiance aveuglément : 
Désormais, je demanderai de tout noter noir sur blanc et je règlerai une fois la prestation terminée.

Ma féminité, mes relations professionnelles :

Julia Rogozarski. Feng shui et Home organising Perpignan. Feng shui et Ho oponopono

Ma féminité :
Il paraît que je suis féministe.
Je ne me voyais pas ainsi, ayant une image des féministes qui se battent. Or je suis totalement hors combat. Je suis nulle en ça et j’assume.

Mais à force de messages, surtout de celles qui découvrent mon atelier « Confiance en soi et féminité », j’ai appris que le féminisme était aussi un état d’esprit d’authenticité, de liberté d’être soi par amour et respect de soi, n’en déplaise à quiconque.

C’est en effet tout l’objet de mon message Feng Shui : retrouver notre essence, nous reconnecter à notre vie de femme épanouie dans tous les domaines grâce à notre lieu de vie, pour le bien-être de tout le monde.
Parce que quand on se sent bien, ça se sent.
Et quand on est mal…ça se sent aussi et tout le foyer en pâtit.

J’ai donc appris que j’avais une tendance féministe.
Tant que je reste cool, ça me va. T’façon je resterai cool.

Mes relations professionnelles :
Aujourd’hui je pense que le tutoiement facilite les « abus inconscients » de certaines de mes clientes et abonnées.
Mes abonnées reçoivent quelques conseils gratuitement via mes emails et sont donc au courant des ateliers que je propose.
Or, certaines m’envoient des photos, des plans pour que je les conseille gratuitement.
De la même manière, certaines participantes à mes ateliers en ligne me contactent par la suite pour avoir des conseils sur d’autres thèmes.
Tout cela est gênant vis-à-vis des clientes qui optent pour une prestation sur mesure.
Je pense que c’est le tutoiement qui engendre cela. Me trompe-je ?
Je ne leur en veux pas car je prends ma part de responsabilité.
Si cela arrive, c’est que mon comportement l’autorise donc c’est OK.
Mais du coup je vais tenter le vouvoiement. Je l’ai déjà utilisé pour la présentation de certains ateliers et franchement, j’aime bien.
Mais le tutoiement est néanmoins plus naturel chez moi.
Si le vouvoiement me demande trop d’efforts, je reste au tutoiement.

Ce que j’ai cru apprendre :
La proximité diminue l’image professionnelle.

Ma sérénité :

Julia-Rogozarski-Feng-Shui et Home coaching Perpignan. La magie du Feng Shui

RAS, je peux partir du principe que tout va bien.

J’ai appris que ma zénitude n’était pas un manque de lucidité
et encore moins une faiblesse mais une force.

L'argent :

Julia Rogozarski - Feng Shui Perpignan. Succès professionnel et réussite entreprise

J’ai la chance d’avoir des clients et donc du travail.

A tel point que je n’ai pas pris le temps de changer de statut juridique et de l’argent, j’en ai beaucoup perdu à cause de cela.
De plus, comme évoqué ailleurs, j’ai délégué des choses à certains prestataires qui ne sont pas allés au bout mais ont encaissé l’argent.

C’est officiel : en 2024 je deviens radine et je refuse même de faire les courses pour nourrir mes enfants.
Nan, j’déconne.
Mais maintenant, les choses se passeront autrement.

J’ai appris que j’avais honte d’avoir donné tant d’argent « aux autres » au lieu d’en faire profiter ma famille.

Ma santé :

Julia Rogozarski - Feng shui et home coaching Perpignan

Ou plutôt ma vitalité.

De nature enjouée, j’ai tendance à me réveiller en pleine forme et ce, dès que j’ouvre les yeux.

Je n’arrive jamais à me rendormir et je n’apprécie pas les grasses matinées.
Je les trouve ennuyeuses, sauf quand je traine au lit avec mon chéri (le programme est interdit aux enfants).

Je suis au lit pour dormir, lire la nuit quand je me réveille parfois (j’adore ça), aimer et être aimée. C’est tout.
Au lit, pour ça, j’assure.
Pour dormir longtemps, au lit je suis nulle.


J’ai appris que c’était ma nature et que malgré mes efforts, je ne peux changer cela.
J’ai surtout appris que je n’en n’avais pas envie.

Mes mentors :

Julia Rogozarski - Feng Shui Perpignan. Succès professionnel et réussite entreprise

Mon emploi du temps pro m’ayant un peu coupé de mon cercle amical et familial, j’ai perdu le contact avec un certain nombre de personnes.

J’ai appris que mes deux mentors étaient de réels soutiens car malgré mon silence, ils ont pris de mes nouvelles.
J’ai découvert un 3ème mentor : mon amoureux.
Même si on fait une super-méga-équipe depuis plus de 30 ans, cette année, alors que je partageais mes doutes très forts sur certains points professionnels, il m’a dit « Je suis là ».

Il a toujours été présent mais j’ai considéré sa présence comme normale, faisant partie du couple.
Là, j’ai senti une dimension autre. Je l’ai senti très intéressé par ce que je fais, très impliqué dans la réussite de mes nouveaux projets comme une personne extérieure, et non plus comme « le mec qui va réconforter sa nana quand elle est prise au doute ».
Quand il a dit ça, je lui ai limite proposé de s’associer avec moi !

J’ai appris que les personnes proches peuvent avoir plusieurs casquettes,
que leur soutien pouvait briller sous différentes facettes.
Alors maintenant, je prends le temps de les considérer, de voir leur présence autrement.
Rien est acquis Melle Rogozarski ! Et les gens qui nous aiment sont les plus beaux des cadeaux !

Mes projets :

J’ai appris qu’avoir les choses dans la tête ne suffit pas.
Je le savais déjà mais en 2023 j’ai tenté de naviguer à vue.

Avec ma to-do liste pleine à craquer (plus longue que le code civil les gars !) j’ai toujours retardé le moment de faire mon tableau de vision.
J’ai souvent posé tout ça sur papier mais où est ce foutu papier ?

En plus, j’ai besoin de voir l’évolution de mon projet, sinon je me décourage et je perds le réel sens de mon action.


J’ai appris que j’étais peut-être TDAH.

Blague à part, je tiens un truc là, nan ?
Allez hop, un projet en plus : « Créer un truc qui permet aux débordés de garder la foi sans avoir à prier ni se tordre en 4 pour réaliser leurs projets »

L’harmonie générale (équivaut à la zone du TAO en Feng Shui) :

Je suis toujours dans l’excès du travail et du non-travail.
Quand je travaille, je travaille « trop ». J’entends par « trop » le fait de ne pas me sentir vivre ma vie de femme sous ses autres facettes.

Quand je fais une pause, elle peut durer 3 jours comme 2 mois. C’est ce qui est arrivé en fin d’année, comme une sorte de burn out pacifique : je n’ai rien touché de mi-novembre à hier (j’écris cet article le 9 janvier).

J’ai appris qu’il était urgent de rétablir l’équilibre entre ma vie pro et ma vie perso.

Voilà tout ce que j’ai appris sur moi en 2023. En vrai il y plein d’autres trucs mais pour tout dire, il me faudrait écrire un ebook !

De ces prises de conscience j’ai tiré des leçons.
Il m’a fallu presque 2 mois pour prendre des décisions. Pas la peine de t’étonner, je t’ai déjà dit que j’étais dans l’excès.

Donc quand certains prennent un week-end pour réfléchir, moi je peux prendre 2 mois et c’est comme ça.

Et maintenant ? Hier j’ai fait une liste précise de mes envies pour 2024.

J’ai listé sur papier et demain j’en fais un super tableau de vision.
Un tableau de vision comment ? Un tableau de vision Feng Shui, évidemment !
Et bien-sûr, même si ma maison est totalement Feng Shui, je vais faire une revisite et chouchouter chaque zone de ma maison avec cette nouvelle conscience.

Et toi ? Et les autres ?

Je serais ravie de lire d’autres découvertes, d’autres bilans et surtout les élans qu’ils auront suscités pour cette nouvelle année.

Par curiosité ? Sûrement pas !

Par pur égoïsme, je l’avoue : en général, lorsque l’on écrit ou que l’on parle de ce qui nous fait envie, on se sent bien, on émet une belle énergie.

Et cette énergie est communicative.

Quand je lis des bonnes nouvelles, je perçois le sourire du cœur de la personne qui a partagé ses envies.
C’est comme si je la voyais lever les yeux vers l’horizon et soupirer de plaisir, rien qu’à imaginer cet avenir.

En fait, en partageant ce qui nous fait du bien, on transmet de l’optimisme et ça, c’est génial pour le chi.
Bah oui, restons pragmatique et Feng shui !

Avec tout mon amour.

Ressources à ce sujet qui peuvent t’intéresser : 

Love Feng Shui – Activer les projets, donnez un nouvel élan à votre vie. 
Disponible sur Amazon, en format Kindle.
Clique ici pour feuilleter quelques pages et commander.
L‘atelier Feng Shui : activer les projets.

Julia-Rogozarski-Feng-Shui Perpignan

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci pour ce billet du coeur et de l’esprit, qui me conforte dans ma démarche et qui m’a fait penser à certains points que je n’ai pas encore pris en compte (le côté cool qui efface le pro), bien que j’ai déjà (!) quelques années de plus que toi. Réussir à allier le pro et le perso est pour moi l’aboutissement d’un chemin personnel, mais quel sérénité et plaisir quand on réussi. Faire NOS choix en essayant de mettre de côté la pression sociale et les « biens-fondés » que l’on nous a enseigné, s’écouter tout en respectant l’autre. Merci de tes billets sincères et réfléchis.

  2. Bonjour Bethular,
    Merci à toi pour ton partage.
    Parler de nos cheminements peut faire réfléchir d’autres femmes, comme certaines l’ont fait pour moi.
    Le partage, le partage, le partage et les sourires.
    A bientôt !

Laisser un commentaire

Fermer le menu