Les 6 étapes d’une terrasse Feng Shui. Effet bien-être garanti.

Merci mes abonnées de m’avoir un peu réveillée : « Julia, comment aménager ma terrasse ? Il commence à faire très beau et j’aimerais bien en profiter ».
Bah tu m’étonnes.

Je vais te donner le cheminement à suivre pour une terrasse réussie.

Ma terrasse Feng shui : simple et efficace

D’abord une terrasse c’est quoi ?

– Soit une extension de l’habitat existant
– Soit un espace manquant comblé par une terrasse.
Mais punaise, heureusement que Dieu a inventé la terrasse.

Et une terrasse réussie c’est quoi ?

Un espace où tu te sens bien ET qui respecte ta vie.
Tout va bien je vais détailler ces 2 points ils sont THE 2 pistes à suivre pour garantir l’effet « Mais elle avait raison Julia Feng shui, j’me sens vraiment bien sur ma terrasse ! »
Attention ! Tu l’auras compris, une terrasse réussie est totalement libérée de la mode.

Les 6 étapes d’une terrasse Feng shui réussie :

  1. Identifie clairement l’emplacement cardinal de ta terrasse. C’est là que tu sors l’appli boussole de ton smartphone.
    Nord ? Sud ? Est ?…
    Cette info est LA base. C’est du positionnement que dépendront les matériaux, les couleurs et la déco.
    On ne met pas trop de bois sur une terrasse au sud-ouest, sinon le couple peut en pâtir. Au sud-ouest, privilégie le béton ciré, le carrelage, les carreaux de plâtres…et là bingo, tu es sûre de mettre ta terrasse au service de ton couple.
    —–
  2. Respecte tes réelles inspirations 
    As-tu réellement envie de méditer ou bien tu as juste envie de te donner un côté cool ? Nan parce que mettre des zafus sur ta terrasse alors que tu ne médites pas, non seulement c’est anti-feng shui mais en plus c’est totalement…anti-feng shui.
    Pareil pour les Bouddhas. Combien de terrasses ai-je vues avec des Bouddhas ? Des punaises de carillons qui peuvent te casser les oreilles pendant ta tentative de sieste ? Tout ça parce que c’est cool.
    Nan chérie, par amour pour toi, laisse Bouddha, les zafus et les carillons dans les magasins et mets ce qui te fait plaisir.
    Tu aimes les coquelicots ? Les nains de jardin ? Le geckos ? Je t’invite à te dire « Bon allez hop m’en fous de ce pensent les autres, moi j’adore. J’adore parce que quand je vois mon sexy nain de jardin (ça doit exister), je vibre. Alors Bouddha t’es sympa mais va en faire vibrer une autre parce que moi je ne suis pas une fille facile. Tu vas devoir sortir les rames pour pas grand chose ».
    —–
  3. Répond à tes besoins et uniquement à tes besoins

    Te relaxer ? Opte pour un transat.
    Recevoir ? Tables et chaises.
    Ranger ? Bah…rangements. Mais fermés hein !
    Méditer ? Là tu peux mettre en valeur le zafu qui déglingue parce qu’il a un réel sens.
    Encore une fois, pense au côté pragmatique et vibrant : as-tu vraiment besoin d’une balancelle pour tes enfants ? As-tu besoin de cette jolie desserte à roulettes ? Nan mais je te parle de la réalité, en as-tu vraiment besoin ?
    Entre nous, combien de dessertes à roulettes as-tu vu périr sur les terrasses de tes amis ?
    —–
  4. Pense « Ambiance » avec l’éclairage et les matériaux respectueux du chi.
    Opte pour un éclairage yang quand tu partages un repas avec tes amis et ta famille et pour un éclairage yin quand tu veux sortir le grand jeu de la séduction avec ton chéri. Ou TES chéris, on fait ce qu’on veut, on vit une seule fois.
    Si tu recherches l’harmonie, donc l’ambiance « bien-être », tu dois éviter :
    – les lampes qui brûlent les moustiques (la mort c’est du chi mort….c’est tout le contraire que l’on recherche !)
    – le gazon synthétique : si tu respectes le Pakua pour aménager ta terrasse mais que derrière tu balances une énergie polluante tu te fatigues pour rien. Autant ne pas utiliser le Feng shui et l’assumer. C’est un droit. Oui oui, c’est un droit !
    – le plastique en général
    – les formes aux angles saillants. Opte plutôt pour des meubles à angles arrondis, soft, presque sensuels…
    C’est dingue, je vois de la sensualité partout !
    —–
  5. Pense « pratique » 
    Libère-toi des éléments de déco que tu devras déplacer et soulever pour nettoyer ta terrasse. Attention, on ne rigole pas avec la terrasse ! Elle fait partie de ton habitat et tu dois respecter le chi comme dans toute autre pièce !
    Le but étant de savourer, si tu vois plein de choses à traiter avant de nettoyer, elle deviendra une cause de stress.
    Donc minimalisme, en respectant des inspirations et juste ce dont tu as besoin pour ce que tu comptes y faire. Le reste c’est de la consommation qui consomme ta propre énergie.
    Choisis en moins, mais choisis le meilleur. Même pour ta terrasse.
    —–
  6. Prends ton temps, expérimente, valide
    Si tu hésites encore, ajoute un élément, puis un autre…jauge ce qui te convient. Souviens-toi de ton objectif : savourer et prendre plaisir.
    Tu peux mettre des plaids ou des draps que tu possèdes déjà sur le vieux sofa d’extérieur.
    Recouvrir la table toute moche, vieillie, abîmée avec un tissus.
    Les tissus et les draps permettent de tester les couleurs avant de se lancer.
    Utiliser des lampes de bureau pour créer l’ambiance yin.
    Ton matelas gonflable en attendant le transat ou le canapé.
  • Pour résumer :
    Pense bien à l’impact des matériaux avant tout. L’idée étant de respecter l’élément de la position de la terrasse (attention aux étoiles volantes qui perturbent les choix parfois !).
    Choisis ce que tu aimes.
    Ce dont tu as besoin.
    Fais des tests avec ce que tu possèdes déjà.

Et régale toi !

Précision feng shui importante : chaque habitat étant différent, pour toute question personnelle, merci de m’envoyer une demande via mon site Simplement Essentiel Feng shui.
Je t’envoie une proposition d’intervention feng shui avec le tarif.

Et toi, quelle cheminement as-tu suivi pour aménager ta terrasse ?
Répond-t-elle à tes envies ?
S’il y avait des trucs à changer, ce serait quoi et pourquoi ?
As-tu vérifié l’impact de tes choix sur le Pakua ?

Merci pour ta contribution !

Ce contenu a été publié dans Feng shui. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *