Ces freins qui vous empêchent de désencombrer votre espace

Quels freins vous empêchent de désencombrer votre espace ?

Vous connaissez ma passion du « Hmm…je me sens bien chez MOUAAA ! ».
Je suis tellement passionnée par le bien-être à la maison que j’en ai fait mon métier.

Mon métier que je résume en une phrase :
« Un petit coin parfait, un bon livre et une tasse de thé ».

Home coaching obstacles au désencombrement

Voilà vers quoi j’amène mes clientes, que ce soit en atelier en groupe ou en consultation individuelle.

Et quel orgasme cérébral de m’entendre dire « Voilà Julia, ça y est, je suis là où je voulais être ».

Bref. L’idée de cet article n’est pas de vous parler de ces charmantes dames que j’ai eu le plaisir de rencontrer mais plutôt de partager avec vous la liste des obstacles qu’elles ont rencontrés lors du processus de libération de leur espace.

Pourquoi ? Pour vous aider à identifier ce qui vous freine, vous, dans le passage à l’action.

Je vous invite à lire tranquillement  cette liste et à être attentive au « tilt » qui vous indiquera que OUI, C’EST BIEN SUR CE FREIN QUE VOUS DEVEZ AGIR…ET L’ELIMINER pour mettre votre espace à votre service.

Liste des obstacles qui (vous ?) empêchent de passer à l’action :

home coaching peur de désencombrer

1) La peur.  De quoi avez-vous peur ?

De ne pas commencer « par le bon endroit » ?Que la démarche dure des semaines, voire des mois ?

  • De ne pas commencer « par le bon endroit » ?
  • Que la démarche dure des semaines, voire des mois ?
  • De trouver ce passage ennuyeux ?
  • De laisser tomber avant d’avoir  fini ?
  • De regretter de vous séparer de certains objets ?
  • De vous engager dans un nouveau mode de vie, dans un changement de vie
  • De vous ennuyer sans ces choses
  • Du temps qui passe (stockez-vous pour figer le temps ?)
  • De la mort (stockez-vous pour perpétuer votre vie après votre mort ?)
  • De commettre un sacrilège (êtes-vous angoissée à l’idée de vendre le meuble de Mamie Clotilde ? « Bah non on ne peut pas le faire…ça ne se fait pas, il est de bonne qualité, c’est un meuble de famille » qui prend une place et une énergie considérable mais tant pis on le garde.

2) La remise en question :

La libération de l’espace est un acte existentiel qui implique une remise en question.

Etes-vous prête :

  • A remettre en question votre mode de vie ? Votre mode de vie est-il choisi…ou imposé ?!
  • A remettre en question vos envies ? Vous changez, vous évoluez.
  • A affirmer votre volonté ? De vivre votre vie, vos passions ? La volonté de la choisir…et ne plus la subir ?

Quel(s) obstacle(s) avez-vous identifié ?

Quelle est la prochaine action concrète que vous allez mettre en place pour passer à l’action ?

Prenez juste conscience que votre bonheur ne dépend pas de ce que vous possédez mais de ce vous vivez.

Supprimez les énergies négatives

Je vous souhaite une très belle journée et « Un petit coin parfait, un bon livre et une tasse de thé ».

Avec toute ma gratitude,
Julia.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Home coaching. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Ces freins qui vous empêchent de désencombrer votre espace

  1. Anne dit :

    Vous en oubliez un et il est de taille: Quand vous vivez 24/24h avec un bambin de 16 mois qui râle des que vous faites autre chose que jouer avec lui… 😉

  2. Julia Rogozarski dit :

    Bonjour Anne,

    Ooooh que non je n’oublie pas ce frein ! Il me rappelle un douloureux souvenir : celui de mon congé parental où…comment dire ?!
    Et bien justement, c’est lors de mon congé parental que j’ai décidé de simplifier ma maison au maximum afin de me permettre de vivre dans une maison (à peu près) agréable sans passer trop de temps à la remettre en ordre.
    Effectivement, cette période a été vraiment dure pour moi dans la mesure où j’avais toujours quelque chose à faire.
    Dès que baby dormait : lessive, serpillière, courrier…
    Dès que baby était réveillé : jeux, éveil, attention, balade, re-serpillière car le verre est tombé, rammassage de pâtes dans la cuisine…pas aussi épanouissant que dans les pubs pour Blédina ou Pampers.

    Merci Anne pour votre remarque.
    Avec toute ma compréhension,
    Julia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *