Les pouvoirs (?) du Feng shui

L’important n’est pas d’avoir une maison feng shui.

Ce qui est vraiment important, et qui doit être votre objectif, c’est d’organiser et agencer votre maison de manière à ce qu’elle vous porte, de manière à ce qu’elle vous permette d’atteindre ce que vous visez, ce qui est devant vous.

« Votre maison est le cadre qui féconde votre imagination » (Alberto Eiguer), c’est l’environnement qui vous permet d’atteindre ce que vous voulez vivre.

Vous ne devez plus vous « battre » dans votre maison, vous devez y vivre avec plaisir, votre maison doit vous aider à vous épanouir.
Quand je dis « vous battre », je veux dire par là qu’il est temps d’abandonner, de faire une croix, de laisser tomber cette idée que l’on porte sous forme d’un poids : NON la maison n’est pas le terrain de jeu où la femme doit se battre et s’essouffler face à un adversaire invisible : l’ordre et le paraître.

Cette idée était tout-à-fait vraie avant les années 50, lorsque les femmes lavaient le linge à la main, écossaient les haricots qu’elles récoltaient dans le potager ou achetaient au marché.

Mais aujourd’hui, grâce à la technologie, nous (les femmes) avons beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps à consacrer au repos et à faire ce que l’on aime quand on est à la maison.

L’entretien devient une activité qui peut être simple.
L’entretien n’est plus l’activité principale, en tous cas c’est le lave linge, le lave vaisselle et l’aspirateur qui nous le permettent.

Pourtant règne encore une obligation morale soit disant disparue car obsolète, obligation qui nous interdit sous forme de culpabilité de nous occuper au minimum de la maison.
Vous pouvez passer un minimum de temps à l’entretien de la maison avec un maximum de résultat.

Alors oui c’est bien là qu’on a mis un fonctionnement vicieux en place, ou plutôt que nous avons fait de ce fonctionnement un fonctionnement vicieux : On travaille à l’extérieur maintenant, l’entretien de la maison prend certes moins de temps mais nous avons moins de temps pour le faire.
Nous en arrivons au même point que nos mères et grands-mères : l’entretien de la maison nous prend une (trop) grande partie de notre temps libre, du temps que nous passons à la maison.
Nous faisons le ménage le soir et le samedi. Le dimanche, jour du Seigneur, nous nous reposons.
Quelle évolution !

Je n’analyse pas (ce n’est pas mon métier), je constate.

Alors oui, il est grand temps de regarder notre maison autrement, de la regarder avec amour et dire, vraiment le formuler, à voix haute :
« Aaah ! Maison, ma maison ! Quelle chance j’ai de pouvoir apprécier chaque moment, quelle chance j’ai de pouvoir me projeter dans l’avenir ! Quelle chance j’ai de sourire ! »

Donc dorénavant, ne m’appelez plus pour que j’intervienne chez vous avec le feng shui juste pour vous aider à avoir une maison feng shui (c’est tendance, c’est cool, c’est Bobo…pyramide de Maslow).

Enfin oui, si vous m’appelez pour ça je m’occuperai de votre intérieur bien-sûr mais vous passez à côté d’une réalité bien plus vibrante.

Dorénavant quand vous m’appelez pour mettre le feng shui en place chez vous, appelez-moi avec l’idée que le feng shui est juste un moyen, un super moyen c’est vrai, mais juste un moyen de faire de votre maison un canal de réussite : réussir à apprécier le temps présent, réussir à vous reposer, réussir à aimer votre maison, réussir à concrétiser vos projets…

« Votre maison est le cadre qui féconde votre imagination », votre maison est un moyen, qui fait partie de votre quotidien, de votre vie.
Une maison (habitat, abri..) est indispensable (re Pyramide de Maslow) mais votre maison est un moyen, un outil qui vous permet de vous reposer, de vous ressourcer, de vous aimer, de faire des projets et d’y parvenir.

Votre maison n’est pas une finalité : « J’ai une belle maison, elle est super bien décorée, elle est tendance, elle en jette ! », c’est un moyen qui est à votre disposition.

Tout comme le feng shui qui n’est pas une finalité.
Avoir une maison feng shui n’a aucun sens.
Le feng shui est un moyen qui est à votre disposition, ce n’est pas un but.

Alors avant d’avoir recours au feng shui, et je finirai avec cela, je vous demande de répondre très sincèrement à ces courtes questions :
– Que m’inspire ma maison ?
– Est ce qu’elle me porte ?
– Qu’est ce que je ressens quand je suis chez moi ?
– Qu’est ce qui coince dans ma vie ?

Et après avoir répondu à ces questions en toute sincérité, vous pouvez vous demander

« En quoi le feng shui peut m’être utile ? »

Avec toute ma gratitude,

Julia.
Simplement Essentiel Feng shui

Ce contenu a été publié dans Feng shui. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Les pouvoirs (?) du Feng shui

  1. STEPIEN Laurence dit :

    Waouh ! c’est effectivement comme cela que je conçois aussi le Feng Shui : comme un « outil » qui nous permet d’être bien chez soi ! merci Julia

  2. DURAND CAROLE dit :

    Merci Julia encore et encore de vos conseils, votre humour, et avec toute honnêteté je suis bien dans mon petite home…..même si l’endroit n’est pas ce qui me conviens, je suis dans ma bulle, mon cocon une fois la porte fermée. Il y a bien une chose qui coince, évidement, c’est ma recherche d’emploi, ma reconversion, j’ai du mal à retrouver la pêche pour me lancer, une espèce de fatigue moral…..mais bon, pas grave, j’y arriverais bien….!!! une belle journée à vous, et encore merci pour vos liens. Sincèrement, Carole

  3. CATH dit :

    Bonjour Julia,
    Merci pour cet article que je trouve ô combien éloquent, sincère et réel !
    Merci à toi de quitter le sentier, si bien tracé, du « feng shui tendance » pour aller vers le feng shui « matrice de notre intérieur » … !
    Catherine

  4. Julia Rogozarski dit :

    Oui Laurence,
    Connaissant ton approche du feng shui et ta façon d’aider les femmes actives avec cet outil, je me doutais bien que cela allait raisonner chez toi !
    Je te souhaite une belle journée.
    Julia.

  5. Julia Rogozarski dit :

    Bonjour Carole,
    Merci pour votre retour.
    Avez-vous lu mis en place quelques conseils d’orientation (cf Comment orienter vos meubles ?
    Le cheng shi serait intéressant pour retrouver la pêche dans un 1er temps et avoir l’énergie nécessaire pour mettre en place des nouvelles choses.
    Je vous embrasse Carole.
    Julia.

  6. Julia Rogozarski dit :

    Ooooh Catherine !
    Merci à toi pour ce retour qui me touche.
    Mon choix peut s’avérer délicat mais il est si sincère qu’il vibre jusqu’au ciel et en devient…juste délicieux.
    Je te souhaite une superbe journée et tadaaaam c’est le week-end !
    A bientôt,
    Julia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *